Astrid Uhrenholdt Jacobsen, triple athlète olympique et médaillée d’or lors de l’épreuve de ski de fond 4×5 km en relais féminin à PyeongChang 2018, prendra la place de Kikkan Randall au sein de la CA du CIO.

Astrid a pris sa retraite du sport actif en 2020, mais elle est impatiente de pouvoir exercer encore plus d’impact sur la représentation des athlètes en tant que présidente de la CA du CNO norvégien et maintenant en tant que membre de la CA du CIO.

Elle assurera la fin du mandat, qui prendra fin en 2026, après la conclusion des Jeux Olympiques d’hiver de Milano Cortina.

Astrid Uhrenholdt Jacobsen rejoint la CA du CIO. Astrid est une athlète expérimentée, qui a participé à trois éditions des Jeux Olympiques d’hiver. Elle justifie donc déjà d’une solide expérience en matière de représentation des athlètes au sein de son CNO.

Astrid succédera directement à Kikkan Randall, qui a démissionné pour des raisons personnelles, et prendra la relève pour le reste de son mandat au sein de la CA du CIO jusqu’à la fin des Jeux Olympiques d’hiver de Milano Cortina 2026.

Astrid a été élue à la CA du CIO en 2018, où elle a pu mettre en avant son désir de promouvoir une collaboration étroite entre les athlètes et le CIO.

Lors de sa nomination à la CA du CIO, Astrid a déclaré : « Après trois participations aux Jeux Olympiques, j’ai vu la valeur et l’importance des rencontres et des interactions avec des athlètes d’origines et de cultures différentes. Nous vivons dans un monde plus fragile que jamais, mais qui offre de nombreuses opportunités. En tant qu’athlètes olympiques, nous pouvons être l’exemple parfait de l’interaction pacifique et respectueuse entre les cultures, en faisant fi des barrières. Il est payant de s’engager et de travailler pour un avenir meilleur, en organisant des compétitions équitables, spectaculaires et propres, organisées conformément aux valeurs et aux souhaits des athlètes. Je suis très heureuse de faire la différence pour les athlètes du monde entier grâce à ma double expérience de membre d’une équipe sportive d’élite et de travail politique pour les athlètes. Quand j’ai eu la chance de rejoindre la CA du CIO, je n’ai pas pu refuser. »


En tant qu’athlètes olympiques, nous pouvons être l’exemple parfait de l’interaction pacifique et respectueuse entre les cultures, en faisant fi des barrières. Il est payant de s’engager et de travailler pour un avenir meilleur, en organisant des compétitions équitables, spectaculaires et propres, organisées conformément aux valeurs et aux souhaits des athlètes.

Astrid Uhrenholdt Jacobsen


Je suis très heureuse de faire la différence pour les athlètes du monde entier grâce à ma double expérience de membre d’une équipe sportive d’élite et de travail politique pour les athlètes.

Astrid Uhrenholdt Jacobsen

Kirsty Coventry, présidente de la CA du CIO, a souhaité la bienvenue à Astrid : « Bien qu’il soit dommage de perdre un membre aussi estimé et actif de la commission que Kikkan, je suis très heureuse qu’Astrid ait rejoint notre commission. Astrid apporte une grande expérience à la CA du CIO en tant qu’athlète et représentante des athlètes, et j’ai hâte de travailler en étroite collaboration avec elle. »

Le parcours d’Astrid

Astrid a fait sa première apparition aux Jeux Olympiques d’hiver en 2010, avec une participation à l’épreuve de ski de fond en sprint féminin, et a depuis concouru deux fois aux Jeux. Lors de sa dernière apparition, à PyeongChang 2018, Astrid a remporté l’or au relais 4×5 km femmes en ski de fond avec ses coéquipières norvégiennes.

Porte-parole passionnée des athlètes, Astrid a commencé à représenter activement les athlètes au cours de sa carrière sportive. Elle est actuellement présidente de la CA du CNO de Norvège.

Astrid a pris sa retraite sportive en 2020. Parallèlement à son travail de représentation des athlètes, elle a obtenu son diplôme de médecine et pratique depuis juin 2021.

La commission des athlètes du CIO est l’organisme élu qui sert de lien entre le CIO et les athlètes pour faire entendre la voix de ces derniers.