Le 25 février, la vice-présidente de la commission des athlètes du CIO Danka Bartekova a fait le point auprès du réseau mondial des commissions des athlètes sur les sujets suivants :

  • Compte rendu des réunions de la CA du CIO de janvier 2020, y compris les directives concernant la Règle 50
  • Règle 40
  • Coronavirus
  • Fédération internationale d’haltérophilie

Chers collègues athlètes,

Le 25 février, nous avons programmé une téléconférence avec le réseau des commissions des athlètes, la première cette année, dirigée par la vice-présidente Danka Bartekova. En plus des 80 représentants des athlètes présents, nous avons pu entendre des mises à jour de la part du Dr Richard Budgett, directeur médical et scientifique du CIO, et de Kit McConnell, directeur des sports du CIO.

Compte rendu des réunions de la CA du CIO de janvier, mentionnant notamment les directives concernant la Règle 50

Comme vous le savez, la commission des athlètes se réunit plusieurs fois par an en présentiel et par le biais d’une conférence téléphonique pour traiter des questions relatives aux athlètes et proposer des recommandations au CIO et aux organisations du Mouvement olympique. Notre dernière réunion en présentiel s’est déroulée en janvier, lors de la semaine des commissions du CIO, occasion de réunir l’ensemble des commissions du CIO.

Nous avons profité de cette semaine pour tenir une première réunion conjointe avec la commission exécutive du CIO et une deuxième avec la commission de l’entourage des athlètes. Ces collaborations nous sont très précieuses.

Les membres de la CA siègent également au sein de nombreuses autres commissions du CIO et assistent à ces réunions pour faire entendre la voix des athlètes sur tous les sujets abordés, de l’Olympic Channel à la Solidarité Olympique, en passant par la commission médicale et scientifique, et bien d’autres encore. C’est pour cela qu’il est important pour nous de recueillir vos commentaires et opinions afin que nous puissions les transmettre aux personnes concernées en ces occasions importantes.

Nous avons commencé par une réunion conjointe avec la commission exécutive du CIO et, comme vous l’avez probablement vu, nous avons publié les lignes directrices concernant la Règle 50 à l’issue de la réunion. Elles sont disponibles sur Athlete365 ici.

Commission de l’entourage des athlètes

Nous avons également rencontré la Commissionde l’entourage des athlètes pour discuter de la collaboration sur un certain nombre de projets, en particulier le développement de la plateforme d’apprentissage Athlete365 et son rôle crucial dans l’éducation des athlètes et de leur entourage.

Les entraîneurs étant la principale source d’informations pour les athlètes, il est essentiel d’améliorer leurs compétences et de les former (sans oublier les autres membres de l’entourage des athlètes) sur des sujets importants comme la carrière, l’intégrité et la santé mentale.

Réunion de la commission des athlètes

Comme mentionné plus haut, nous nous réunissons pour nous informer mutuellement de tous les programmes à destination des athlètes et également de la progression de divers projets par l’administration du CIO. Nous discutons également des questions d’actualité importantes concernant les athlètes.

Pour un bilan complet de cette réunion, voir ici.

Lausanne 2020

En janvier, un certain nombre de membres de notre commission se sont impliqués auprès des jeunes athlètes participant aux Jeux Olympiques de la Jeunesse de Lausanne 2020.

Kikkan Randall, Emma Terho et Hong Zhang ont ainsi partagé leur expérience dans le cadre d’une discussion inspirante avec les champions dans le village olympique de la jeunesse.

Danka, présidente de la commission de coordination pour les Jeux Olympiques de la Jeunesse de Lausanne 2020, et Hong Zhang, représentant des athlètes lors des réunions quotidiennes de JOJ ont veillé à soulever toutes les questions liées aux athlètes. Nous sommes vraiment fiers du travail qu’ils ont accompli et du succès de cet événement pour les jeunes athlètes.

Soutien financier direct pour les commissions des athlètes – Subventions des commissions des athlètes des CNO

Comme vous vous en souvenez sûrement, l’une des annonces clés du forum concernait les subventions accordées aux commissions des athlètes des CNO. Il s’agit d’un fonds de 10 millions de dollars USD destiné à offrir davantage d’autonomie aux commissions des athlètes des CNO à travers le monde. Les candidatures sont désormais ouvertes, et je suis heureuse de vous annoncer que nous avons déjà reçu d’excellentes candidatures pour des projets impliquant des CA et des athlètes.

Vous trouverez plus d’informations sur la procédure de demande de financement et les types de projets éligibles sur Athlete365. Si vous avez des questions sur la procédure de demande de subvention ou les types d’activités éligibles, veuillez contacter l’équipe athlete365@olympics.com qui sera ravie de vous aider.

Un engagement et une transparence accrus

La réunion a été l’occasion de souligner la nécessité d’un dialogue clair et continu au sein du réseau mondial des représentants des athlètes, ainsi que celle d’un engagement direct auprès des athlètes.

Outre un soutien accru et un développement des services offerts à l’ensemble de la communauté des athlètes, la réunion a mis en avant l’importance d’une plus grande transparence de la part des FI et des CNO concernant l’attribution d’un soutien direct et indirect aux athlètes. Andrew Ryan (directeur exécutif, ASOIF), Sarah Lewis (secrétaire générale, AIOWF), Kit McConnell (directeur des sports du CIO) et James Mcleod (directeur des relations avec les CNO) se joindront à moi dans le cadre d’un nouveau groupe de travail chargé de traiter ce sujet. Nous vous tiendrons informés de la progression.

Des opportunités pour les athlètes et les olympiens

Nous avons récemment annoncé la possibilité pour certains olympiens de rejoindre l’équipe et de travailler au sein de l’espace Athlete365 pendant les Jeux Olympiques de Tokyo 2020. En collaboration avec les membres de la commission des athlètes du CIO, ils seront chargés d’informer les athlètes du village olympique sur les ressources mises à leur disposition. Les candidatures sont maintenant closes et nous sommes impatients de découvrir qui se joindra à nous pour soutenir les athlètes participants aux Jeux.

Je voudrais également vous rappeler que les athlètes disposent d’incroyables opportunités de génération de revenus en proposant une expérience avec le nouveau partenaire du CIO Airbnb.Athlete365 propose des informations sur l’inscription des athlètes et l’aide disponible pour la mise en place de ce programme. N’hésitez pas à diffuser ce message auprès de votre communauté d’athlètes.

Règle 40

Le CIO a modifié la Règle 40 pendant l’été dernier. L’objectif du CIO était de trouver un juste équilibre entre deux concepts clés figurant dans la Déclaration sur les droits et responsabilités des athlètes : (1) le droit des athlètes de commercialiser leur image, et (2) la nécessité de préserver le modèle de financement olympique pour que toutes les équipes du monde, même celles ne bénéficiant pas de sponsors, puissent être financées sur des principes de solidarité.

Les principes clés de la Règle 40 de Tokyo 2020 garantissent aux athlètes la possibilité de chercher un sponsor personnel. Les athlètes peuvent également continuer à s’impliquer dans des campagnes promotionnelles durant les Jeux — et peuvent même communiquer sur le soutien de sponsors personnels pendant les Jeux. Les principes clés de la Règle 40 encadrent ces activités. En respectant ce cadre, les athlètes et leurs sponsors personnels contribuent à préserver le modèle de financement olympique et les sources de financement de la Solidarité Olympique.

Les principes clés de la Règle 40 de Tokyo 2020 imposent des restrictions raisonnables aux athlètes qui bénéficient de leurs propres accords de sponsoring, afin de garantir que tous les athlètes et équipes du monde entier puissent continuer à recevoir des fonds pour s’entraîner et concourir aux Jeux Olympiques.

La Commission des athlètes du CIO, et le CIO lui-même, sont conscients que certains athlètes estiment que le cadre de la Règle 40 restreint injustement leurs possibilités économiques et leurs droits individuels. Par conséquent, nous souhaitons mener une consultation exhaustive sur ce sujet pour comprendre les expériences pratiques des athlètes à l’égard de la mise en œuvre du nouveau cadre des principes clés de la publicité des athlètes pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020 et recueillir leurs commentaires, afin que nous puissions formuler des recommandations pour l’avenir.

Des informations importantes concernant la Règle 40 sont disponibles via les liens suivants :

Le CIO a également lancé un nouveau portail de notification de la publicité des athlètes pour Tokyo 2020, qui permettra aux marques de communiquer plus facilement leurs campagnes publicitaires auprès du CIO.

Pour plus d’informations, veuillez contacter directement votre CNO.

Coronavirus (Covid-19)

Tout le monde sait désormais ce qu’est le coronavirus. Impossible de passer à côté. Le Dr Richard Budgett, directeur médical et champion olympique du CIO, a fait le point à ce sujet.

Au 2 mars, on recensait plus de 89 000 cas, dont environ 9 000 en dehors des frontières chinoises et notamment dans trois pays (Iran, Italie et Corée du Sud). Les athlètes se rendant dans ces régions ont rencontré des difficultés logistiques.

Les symptômes du coronavirus sont similaires à ceux de la grippe, la grande majorité des cas étant très légers. Il touche gravement les personnes âgées ou celles souffrant de maladies préexistantes. Son taux de mortalité de 2 %.

À ce stade, il ne s’agit pas d’une pandémie et nous vous recommandons de consulter des sources fiables, telles que le site de l’OMS, pour obtenir les dernières nouvelles et recommandations.

Assurez-vous de prendre les précautions de base, surtout si vous êtes au contact d’une personne malade pendant plus d’une heure : lavez-vous les mains (en utilisant de l’alcool lorsque c’est possible), gardez vos distances avec la personne présentant des symptômes, et évitez de vous toucher les yeux, le nez et la bouche.

Si vous ne vous sentez pas bien, adaptez votre entraînement, restez chez vous jusqu’à ce que vous soyez complètement remis et consultez un médecin si besoin.

En ce qui concerne les implications sur les épreuves sportives, le CIO travaille en étroite collaboration avec les Fédérations Internationales de Sport et le comité d’organisation de Tokyo 2020 pour répertorier toutes les épreuves qualificatives pour lesquelles la participation des athlètes pourrait être remise en question.

Il s’agit de faciliter la coordination entre les Fédérations Internationales (FI) respectives, les Fédérations Nationales, et les Comités Nationaux Olympiques et de veiller à formuler des consignes claires et à les faire appliquer, tout en tenant compte des directives des autorités sanitaires nationales des pays accueillant les manifestations.

La situation varie selon les sports et les épreuves. Si la participation des athlètes est remise en question, le CIO travaillera avec la FI concernée pour s’assurer que les personnes touchées aient une chance équitable de se qualifier.

Le CIO travaille également avec le Comité Olympique chinois (COC) et apprécie les efforts et la transparence dont il fait preuve pour résoudre ce problème. Le COC a également communiqué la localisation de ses athlètes et a facilité leur participation à des événements sportifs en les gardant ou en les envoyant à l’étranger. Tous les athlètes présents en Chine pendant l’épidémie sont testés et dépistés quotidiennement.

Le CIO est également en contact étroit avec l’OMS pour cartographier la situation et pour se tenir informé de la situation et des nouvelles recommandations.

Plus d’information sur Olympic.org et Athlete365.

Fédération internationale d’haltérophilie

Vous avez peut-être entendu parler du documentaire allemand diffusé à la télévision par l’ARD le 5 janvier 2020, qui met en lumière la Fédération internationale d’haltérophilie.

Kit McConnell, directeur des sports du CIO, a fourni des informations générales précisant le contexte et s’est exprimé sur le processus en cours.

En 2017, la commission exécutive du CIO a décidé que le sport serait inscrit au programme olympique de Paris 2024 uniquement si la Fédération internationale d’haltérophilie (IWF) remplissait certaines conditions.

En mars 2019, la CE du CIO a décidé de lever ce statut d’inclusion conditionnelle au programme des Jeux Olympiques de Paris 2024. Cette décision a été pleinement actée le 14 mai 2019 avec la finalisation d’un accord avec l’ACI et la confirmation que certaines spécificités clés du programme antidopage de l’IWF relevaient désormais de la responsabilité de l’Agence.

Pendant une surveillance de 18 mois du CIO, l’IWF a mis en œuvre un certain nombre de mesures, dont certaines portant sur le système de qualification pour Tokyo 2020, qui récompensa désormais les pays qui respectent les règles de compétition propre et les quotas olympiques. La fédération a également adopté de nouvelles mesures et procédures strictes contre le dopage, visant notamment à augmenter de manière significative le nombre de tests hors compétition.

Après la diffusion par ARD de son documentaire (déclaration du CIO disponible ici), le CIO a contacté les producteurs et a mis sur pied une commission disciplinaire présidée par Denis Oswald, membre de la CE du CIO, afin de donner immédiatement suite aux aveux présumés de dopage de Siripuch Gulnoi, médaillée de bronze olympique à Londres 2012, et de son entourage. Le Chief Officer Éthique et Conformité (CECO) a quant à lui ouvert une enquête à l’encontre du président de l’IWF, accusé de comportements contraires à l’éthique.

En outre, la vice-présidente de la CA du CIO, Danka Bartekova, également chargée des relations avec la commission des athlètes d’haltérophilie, a contacté son homologue de l’IWF pour lui offrir son soutien et veiller à la prise en compte des inquiétudes des athlètes.

 

Je vous remercie pour votre attention. Si vous souhaitez que la CA du CIO porte un sujet précis à l’attention de la CE du CIO, je vous encourage à me le faire savoir ou à transmettre votre question ou vos retours au CIO par e-mail, à l’adresse athlete365@olympics.com.

Kirsty Coventry

Présidente de la commission des athlètes du CIO