À propos

En mai 2018, la proposition de la commission des athlètes (CA) du CIO pour un nouveau processus de réattribution des médailles a été approuvée par la commission exécutive du CIO, offrant ainsi l’occasion de mettre en lumière à juste titre les athlètes qui n’ont pas eu la chance de célébrer leurs exploits sur le moment.

« Cette décision souligne une fois encore à quel point les athlètes font partie intégrante des processus décisionnels au sein du CIO, ainsi que les progrès accomplis pour rétablir la confiance au sein du Mouvement olympique dans son ensemble », a affirmé Kirsty Coventry, présidente de la CA du CIO.

Les principes de réattribution des médailles olympiques soutiennent la Déclaration de l’athlète et son aspiration à promouvoir la capacité des athlètes à faire partie d’un environnement sportif transparent, équitable et propre, et notamment un environnement qui lutte contre le dopage et la manipulation de compétition.

L’idée que les athlètes peuvent choisir la façon dont ils souhaitent que leurs médailles soient décernées, avec toute une gamme d’options disponibles, était au cœur des propositions de la commission. Les années de travail acharné que vous avez consacrées à atteindre le sommet de votre sport se doivent d’être reconnues correctement, et permettre aux athlètes de recevoir les médailles réattribuées d’une manière qui leur convient en est un élément primordial.

Cette décision souligne une fois encore à quel point les athlètes font partie intégrante des processus décisionnels au sein du Comité International Olympique, ainsi les progrès accomplis pour rétablir la confiance au sein du Mouvement olympique dans son ensemble.
Kirsty Coventry
Présidente de la commission des athlètes du CIO
OLYMPICCHANNEL.COM
Take the Podium

La série originale de l’Olympic Channel célèbre les athlètes propres qui se voient enfin décerner une médaille olympique suite à la disqualification d’athlètes dopés.

Processus de réattribution des médailles

1
Procédure judiciaire

4 À 24 MOIS

Cette période comprend les procédures judiciaires de l’AAF jusqu’à la prononciation de violation des règles antidopage (ADRV). Si l’athlète fait appel de la première décision, cela peut entraîner jusqu’à 3 procédures d’une durée maximale de 8 mois chacune.

2
Préparation de la décision de la CE du CIO

1 À 3 MOIS

Une fois tous les recours épuisés, le CIO demande à la FI le nouveau classement officiel. Dans la mesure du possible, le CIO réévalue tous les athlètes éligibles à une nouvelle médaille.

3
Décision de la CE du CIO

1 À 3 MOIS

La CE du CIO approuve la réattribution des médailles. Le CIO contacte le médecin compétent pour effectuer les procédures nécessaires.

4
Réattribution des médailles

JUSQU’À 12 MOIS

Une fois la décision prise par la CE du CIO, l’athlète est informé(e) par son CNO des prochaines étapes du processus (conformément aux principes de réattribution des médailles olympiques (jusqu’à 12 mois)).

Processus de réattribution

Avant de décider de réattribuer une médaille, les étapes suivantes devront être appliquées :

  • Épuisement de toutes les voies de recours.
  • Lorsque de tels échantillons sont disponibles, au moins un échantillon d’un athlète surclassé doit être réanalysé et confirmé négatif. Si aucun échantillon n’est disponible pour ré-analyse, le bénéfice du doute est accordé à l’athlète.
  • Les athlètes doivent rendre leurs médailles d’origine pour en obtenir de nouvelles.
  • La position d’arrivée initiale d’un athlète ne devrait pas limiter la réattribution d’une médaille olympique.
  • Toutes les décisions finales seront prises par la commission exécutive du CIO, les Fédérations Internationales étant responsables du résultat final et du classement des compétitions olympiques conformément à la Charte olympique.
Cérémonie de réattribution des médailles olympiques

Les six options suivantes sont proposées à chaque athlète, qui peut ensuite choisir la plus adaptée :

  1. Les prochains Jeux Olympiques (pour les réattributions à partir de PyeongChang 2018).
  2. Les Jeux Olympiques de la Jeunesse.
  3. Le siège du CIO ou le Musée Olympique.
  4. Lors d’une cérémonie d’un Comité National Olympique.
  5. Lors d’un événement ou d’une cérémonie d’une Fédération Internationale.
  6. Lors d’une cérémonie privée.

Une fois la décision confirmée, le CIO travaille avec les Comités Nationaux Olympiques de chaque athlète dans le but d’achever la cérémonie dans un délai de 12 mois, à moins que l’athlète ne décide que la réattribution se déroule lors des prochains Jeux Olympiques.

La liste des options de cérémonie de réattribution des médailles olympiques est communiquée aux athlètes par l’intermédiaire de leur CIO. Leurs Fédérations Internationales respectives sont informées immédiatement après.

La cérémonie doit se dérouler dans un délai de 12 mois suivant l’annonce officielle du CIO, ou à partir de PyeongChang 2018 lors de la prochaine édition des Jeux Olympiques. Une médaille réattribuée de Jeux de l’Olympiade ne peut être décernée qu’aux Jeux de l’Olympiade. Idem pour les Jeux Olympiques d’hiver.