Après avoir quitté l’athlétisme, Ashton a décroché un poste d’ingénieur de développement produits chez Intel.

Il travaille maintenant sur un programme qui vous aidera à effectuer votre propre transition professionnelle et il pense que, pour cela, le réseautage est essentiel.

Manifestez votre intérêt pour le mentorat professionnel et une série d’autres ressources exclusives avec Intel et Athlete365.

Soit il faut avoir un certain état d’esprit, soit on développe un certain état d’esprit lorsque l’on poursuit son rêve olympique, et, à ma connaissance, on le garde ensuite pour le reste de sa vie. La manière dont les athlètes pensent aborder les problèmes et essayer de les résoudre est un véritable atout pour les entreprises du monde entier.

Quand j’étais athlète, j’ai toujours pensé qu’il suffisait de présenter un CV et de passer un entretien ou une série d’entretiens pour obtenir un emploi, et c’est tout à fait vrai mais il existe aussi d’autres moyens.

1

Réseau

Selon moi, la chose la plus importante à faire pendant la compétition est de créer des contacts ; essentiellement pour rencontrer des gens et établir des relations. Au cours de ma carrière, j’étais souvent très discret, je n’élargissais pas mon cercle d’amis ; au final, j’ai repoussé les gens et j’ai essayé de me concentrer. Je pense que, dans une certaine mesure, cela a été utile pour ma réussite, mais il aurait été encore mieux [d’établir plus de contacts], surtout pour ma carrière après le sport.

En tant qu’athlète, on voyage souvent à travers le monde et on rencontre tellement de personnes différentes, qu’elles proviennent de différentes entreprises ou de différents organismes nationaux. Parlez aux gens, demandez-leur ce qu’ils font et expliquez ce qui vous intéresse. On ne sait jamais qui on va rencontrer, quelle est son histoire et qui sont ses relations.

En fait, j’ai découvert ces choses après le sport, et j’imagine que si je les avais découvertes pendant ma carrière sportive, j’aurais eu une longueur d’avance en ce qui concerne mes plans pour la suite.

2

Établir des contacts pendant son temps libre

I WOULD SAY THE SINGLE BIGGEST THING YOU CAN DO WHILE COMPETING IS TO NETWORK, ESSENTIALLY, MEET PEOPLE AND BUILD RELATIONSHIPS.

ASHTON EATON

Je sais que la plupart des athlètes ont en fait beaucoup de temps libre. On ne peut pas tout le temps imposer à son corps un niveau aussi élevé, mettez donc à profit ces moments de repos ou prenez le temps de voyager (et je sais qu’il y a beaucoup de temps de repos, en particulier après les compétitions) pour aller vers les gens.

Avant [de m’impliquer chez] Intel, j’avais juste envie d’envoyer un e-mail aux gens et de leur dire : « Je suis cet athlète olympique retraité du sport et ce que vous faites me plaît ; vous voulez bien qu’on se parle ? »

C’est aussi simple que ça.

3

Reconnaître les avantages que vous pouvez apporter

Vous avez une histoire très intéressante. On n’a pas tous la chance d’être un athlète de haut niveau à la poursuite de son rêve olympique, donc si quelqu’un reçoit un e-mail et voit que vous êtes intéressé par son entreprise, je pense qu’il ne vous dira pas non.

Je pense que les athlètes ont un état d’esprit et une approche uniques de la façon dont nous faisons les choses, dont nous voyons la vie, dont nous essayons d’atteindre des objectifs, qui ont vraiment tendance à bien correspondre, par exemple, à une entreprise comme Intel, qui essaye de résoudre de nombreux problèmes à l’échelle mondiale.

4

Ne vous laissez pas décourager par un manque d’expérience

Pour moi, c’était tellement sympa de voir une entreprise, qui a vraiment été à l’avant-garde du développement du monde technique tel que nous le connaissons aujourd’hui, travailler sur quelque chose qui me passionne et où je peux avoir ma place.

Je pense que notre utilisation du terme « technologie » pourrait vous faire peur et vous faire penser : « Peut-être que je n’ai pas la formation technique pour vraiment comprendre ou pour être impliqué dans ce domaine ». J’avais aussi cette crainte, mais bien que les choses sur lesquelles nous travaillons soient complexes dans le fond, la technologie n’est vraiment qu’un outil qui nous aide à mieux comprendre ou à être plus performant.

5

Utilisez ce moment-là de manière productive

Plus précisément chez Intel, nous lançons des ressources que vous pouvez utiliser pour développer vos compétences et connaissances dans la vie après le sport. Nous nous associons à LinkedIn, qui possède une série d’options éducatives que j’ai réellement consultées lorsque j’étais athlète et qui peuvent vraiment vous préparer, tout d’abord, à vous ouvrir l’esprit sur les affaires, la technologie et d’autres éléments, mais aussi vous offrir certaines connaissances de base avant que vous ne décidiez de vous lancer dans votre transition professionnelle. J’utiliserais ce temps à bon escient pour commencer à développer ce genre de choses.

Manifestez votre intérêt pour le mentorat professionnel et une série d’autres ressources exclusives avec Intel et Athlete365