Le programme Athletes for Good offrira près de 1 000 000 dollars américains de subventions à des organisations caritatives soutenant l’impact sur la communauté, l’égalité et l’inclusion, et le développement durable.

Les candidatures sont maintenant ouvertes et les athlètes qualifiés et ceux qui espèrent l’être pour Beijing 2022 peuvent demander une subvention via Athlete365 au nom de l’organisation caritative qu’ils ont choisie.

SOUMETTRE UNE DEMANDE

Les 16 candidats retenus verront leur organisation caritative recevoir une subvention de 25 000 dollars pour renforcer et soutenir leur travail au sein de leur communauté.

Qu'en pensent les athlètes ?

Mettre en évidence les histoires d’athlètes dans The Measure of Greatness

Pour mettre en lumière les athlètes olympiques et paralympiques et ceux qui espèrent se qualifier, P&G a également lancé The Measure of Greatness, qui raconte les histoires édifiantes de quatre athlètes inspirants ayant profité de ce moment pour être se rendre utiles. Qu’il s’agisse de se battre en première ligne dans le domaine médical contre la pandémie de COVID-19, de promouvoir l’égalité raciale, d’utiliser des ressources pour acheminer du matériel médical et de la nourriture vers les plus nécessiteux, ces athlètes incarnent la façon dont les individus peuvent affronter les périodes difficiles avec amour et sont les premiers bénéficiaires du fonds Athletes for Good de P&G.

Kim Daybell

(Royaume-Uni, tennis de table handisport) : Kim devait commencer à s’entraîner à plein temps pour se préparer à Tokyo 2020, mais il est retourné travailler à temps complet en tant que médecin interne prenant en charge les patients atteints de la COVID-19 dans un hôpital londonien. Il a travaillé 40 à 60 heures par semaine à l’hôpital, tout en restant en forme mentalement et physiquement pour poursuivre son parcours vers Tokyo 2020.

Simone Manuel

(États-Unis, natation) : première femme noire à remporter une médaille individuelle en natation olympique, Simone défend avec ferveur la lutte contre les stéréotypes raciaux dans son sport et utilise constamment sa plateforme pour éduquer ses abonnés sur la façon d’être activement antiraciste, d’amplifier les voix des personnes noires et d’encourager tout le monde à rêver grand. Depuis la pandémie de COVID-19, Simone se sert également de sa plateforme pour soutenir les organisations qui fournissent des repas aux familles en situation d’insécurité alimentaire.

Momota Kento

(Japon, badminton) : Momota a fait don de 10 pour cent des gains de ses tournois en 2019 (50 000 dollars) à l’Association médicale de Tokyo pour soutenir les efforts de secours face à la COVID-19 et a contribué à faire don de 200 000 masques aux étudiants et au personnel médical japonais. Il a également consacré du temps au mentorat de jeunes joueurs de badminton, offrant encouragement et motivation pour gérer cette période d’arrêt de la compétition.

Pamphinette Buisa

(Canada, rugby) : Pam a co-organisé une manifestation pacifique en faveur du mouvement Black Lives Matter à Victoria (Canada) et représente une voix importante dans la communauté sportive canadienne, encourageant les autres à s’engager dans un travail antiraciste et une réconciliation équitable. De plus, Pam s’est associée à plusieurs femmes de sa communauté pour établir et collecter des financements pour créer un fonds de secours face à la COVID-19 destiné aux personnes dans le besoin sur l’île de Vancouver.