Les webinaires sur la prévention de la manipulation de compétitions ont été spécifiquement adaptés à chaque CNO, avec des scénarios basés sur des faits réels et des exemples concrets comme éléments clés de chaque session.

L’adoption de règles conformes au Code du Mouvement olympique sur la prévention de la manipulation de compétitions est un impératif pour tous les CNO et les FN.

La mise en place d’un mécanisme de signalement clair peut aider et encourager les athlètes à partager toute information en leur possession relative à la manipulation de compétitions. La Hotline intégrité du CIO peut être utilisée à cet effet.

L’éducation est le meilleur moyen de prévenir la manipulation de compétitions dans le sport. Sensibiliser les athlètes, les officiels et les membres de l’entourage à ce qu’est la manipulation de compétitions et à la raison pour laquelle elle nuit au sport, voilà comment nous pouvons continuer à évoluer vers un environnement sportif plus intègre.

C’est pourquoi le CIO a mis des webinaires à la disposition des CNO et des Fédérations Internationales (FI) sur le thème de la manipulation de compétitions. Le contenu est structuré et élaboré par des experts du CIO. Les CNO et FI doivent quant à eux s’occuper de la logistique, comme les invitations, la date et l’heure. Les organismes sportifs peuvent également décider du format du webinaire ainsi que de sa durée, afin qu’il réponde au mieux à leurs besoins.

Si vous souhaitez en savoir plus à ce sujet, demandez à votre CNO/FI de nous contacter à l’adresse omunitpmc@olympic.org.

En mars 2021, les CNO du Burundi, de Côte d’Ivoire et du Maroc ont tous organisé l’un de ces webinaires pour les membres de leur communauté.

Des exemples concrets

Le webinaire du Burundi a accueilli une quarantaine de participants. La discussion s’est axée sur deux points principaux : les principes généraux entourant la manipulation de compétitions (c’est-à-dire ne jamais partager d’information confidentielle, ne jamais parier sur son sport et ne jamais truquer un match) et l’importance pour toutes les personnes impliquées dans le sport de signaler toute activité suspecte à leur connaissance.

Les animateurs de la présentation ont également proposé des études de cas datant de ces dernières années et portant notamment sur les épreuves olympiques de badminton et de boxe. L’utilisation d’exemples et de scénarios concrets a permis aux participants de saisir la gravité de la question et de comprendre les conséquences directes de la manipulation de compétitions.

Salvator Bigirimana, secrétaire général du CNO du Burundi, a ensuite déclaré : « [Les participants] discuteront de ce qu’ils ont appris avec d’autres athlètes du pays. Nous nous réjouissons de collaborer à nouveau avec l’unité du Mouvement olympique sur la prévention des manipulations de compétitions à l’avenir et j’encourage les autres CNO à organiser des sessions de formation similaires pour leurs athlètes. »

Élaborés par des experts

Les webinaires organisés par la Côte d’Ivoire et le Maroc ont été animés par des membres de chacun des CNO et les participants ont eu l’occasion de poser leurs questions aux experts du CIO et de l’unité anticorruption et intégrité dans le sport d’INTERPOL. Les deux webinaires ont duré 90 minutes et visaient à sensibiliser et à éduquer les participants. Les inscriptions étaient ouvertes aux athlètes et aux représentants des Fédérations Nationales.

Le webinaire du CNO de Côte d’Ivoire comportait une introduction sur les bases de la manipulation de compétitions et une seconde section portant spécifiquement sur les réglementations à mettre en place par les organisations sportives, la sensibilisation et la manière de traiter les cas. Il a été suivi d’une séance interactive durant laquelle une vingtaine de participants, principalement des athlètes et des représentants des FN, ont eu l’occasion de discuter de scénarios concrets et de cas pratiques.

Les organisations sont en contact régulier avec leurs athlètes et sont donc en bonne position pour insister sur l’importance d’avoir un maximum de connaissances sur la manipulation de compétitions. Il s’agit notamment de partager le Code de conduite avec les athlètes et de s’assurer que les membres de l’entourage et les officiels qui entourent les athlètes savent également à qui s’adresser et quelles démarches entreprendre.

La présentation a également souligné l’importance des ambassadeurs. Les CNO et les FI sont encouragés à nommer leur propre ambassadeur ou ambassadrice dont la mission est de contribuer à la sensibilisation au sein des organisations sportives.

Aminata Fofana, secrétaire générale du CNO de Côte d’Ivoire, a salué la flexibilité du format du webinaire, déclarant : « Ces présentations interactives nous ont permis de mieux comprendre les risques liés à cette question. »

À votre tour

Ces webinaires sont ouverts aux CNO et aux FI du monde entier. Ils proposent des outils et des ressources pour aider les athlètes, membres de l’entourage et officiels techniques à se familiariser avec la manipulation de compétitions. Chaque webinaire est conçu spécifiquement pour votre région ou votre sport et apportera à vos membres les connaissances dont ils ont besoin pour prévenir la manipulation de compétitions.

Organisez votre propre webinaire sur la manipulation de compétitions en contactant l’équipe du CIO par l’intermédiaire de votre CNO ou FI à l’adresse omunitpmc@olympic.org.

Nous nous réjouissons de collaborer à nouveau avec l’unité du Mouvement olympique sur la prévention des manipulations de compétitions à l’avenir et j’encourage les autres CNO à organiser des sessions de formation similaires pour leurs athlètes.

Salvator Bigirimana, CNO du Burundi