Les nouveaux ambassadeurs sont les suivants :

  • Danka Bartekova (tir, Slovaquie, membre de la commission d’éthique du CIO)
  • Andreas Linger (luge, Autriche)
  • Andrej Miklavc (ski alpin, Slovénie)
  • Nicola Minichiello (bobsleigh, Grande-Bretagne)
  • Jakob Spik (ski alpin, Slovénie)
  • Emma Terho (hockey sur glace, Finlande, présidente de la commission des athlètes du CIO)
  • Pernilla Wiberg (ski alpin, Suède)
  • Yang Yang (patinage de vitesse, Chine, présidente de la commission des athlètes de Beijing 2022)

Cliquez ici pour rencontrer les ambassadeurs et écouter ce qu’ils ont à dire !

La manipulation de compétition se produit lorsque les athlètes ne donnent pas le meilleur d’eux-mêmes ou perdent intentionnellement. Elle se manifeste également lorsque les officiels prennent délibérément de mauvaises décisions affectant la compétition. Qu’il s’agisse d’argent, d’une meilleure place au tour suivant du tournoi ou de tout autre type de bénéfice, il y a toujours un avantage en échange. La manipulation de compétitions tue l’esprit du sport, et il est important que les athlètes aient les moyens de prendre les bonnes décisions.

Emma Terho, médaillée olympique de hockey sur glace et présidente de la commission des athlètes du CIO, a expliqué : « La manipulation des compétitions nuit à l’essence du sport, au fair-play et à la fiabilité du résultat. Nous devons tous assumer la responsabilité de maintenir l’intégrité de notre passion commune : le sport. La prévention est primordiale et, à cet égard, il est essentiel que les athlètes soient informés des risques de manipulation de compétitions et des conséquences possibles sur leur carrière. »

L’ambassadrice Danka Bartekova, médaillée olympique de tir et membre de la commission d’éthique du CIO, partage ce point de vue et ajoute : « Les matchs truqués et les paris illégaux ruinent complètement la passion du sport qui anime tous les athlètes. Nous voulons être intègres, nous voulons jouer équitablement, et c’est pourquoi nous devons informer les athlètes sur cette question, afin qu’ils sachent comment protéger leur sport et eux-mêmes. »

« Aucun athlète ne commence sa carrière en pensant à la manipulation de compétitions, mais dans l’adversité ou par une mauvaise compréhension des règles, les athlètes peuvent se retrouver dans une situation qui peut ruiner tous leurs efforts », souligne Danka Bartekova.

Nicola Minichiello, championne du monde de bobsleigh à la retraite et originaire de Grande-Bretagne, a ajouté : « Le sport devrait être pur, et les Jeux Olympiques nous donnent l’occasion d’observer des athlètes qui donnent le meilleur d’eux-mêmes, les emportant, eux et ceux qui les regardent, dans un voyage d’émotions fait de passion et de surprise. La manipulation de compétitions est une menace pour tout ce que représentent les Jeux Olympiques. »

Sur Athlete365, nous proposons une section dédiée à la prévention de la manipulation des compétitions, avec une multitude de supports pédagogiques et de conseils de la part des athlètes ambassadeurs qui ont été sélectionnés en étroite collaboration avec les Fédérations Internationales (FI) et les Comités Nationaux Olympiques (CNO). Un code de conduite clair est désormais disponible en 21 langues. En outre, dans le cadre d’un cours d’apprentissage en ligne, les utilisateurs apprennent à reconnaître les comportements suspects et à réagir face à des situations concrètes. La plateforme fournit également une boîte à outils pédagogique et des conseils sur la manière de soumettre un rapport de manière confidentielle par le biais de la ligne d’assistance Intégrité du CIO. De même, il existe des informations personnalisées pour l’entourage des athlètes et un répertoire de l’action des FI dans cet important domaine.

L’ambassadrice suédoise Pernilla Wiberg, championne olympique de ski alpin, a déclaré : « La manipulation des compétitions est un sujet dont nous avons besoin d’être de plus en plus conscients, car de nombreux athlètes pensent que cela ne peut pas affecter ni leur sport ni eux-mêmes.

Yang Yang, championne olympique chinoise de patinage de vitesse sur piste courte, a ainsi résumé la situation : « L’éducation est essentielle. En tant qu’ambassadeurs luttant contre la manipulation de compétitions, nous jouons tous un rôle dans l’éducation des athlètes du monde entier sur les règles et les risques entourant la manipulation de compétitions. Ces efforts ont pour but de s’assurer que les athlètes sont préparés et savent exactement quelles mesures prendre pour empêcher la manipulation de compétitions, et pour signaler tout incident qui pourrait se produire à cet égard. »

La campagne ne se déroule pas seulement dans l’espace numérique. Les CNO et les FI ont également intégré des éléments éducatifs sur la prévention de la manipulation de compétitions et inclus les ambassadeurs dans les sessions préparatoires avec leurs athlètes, les membres de l’entourage et les officiels pour Beijing 2022.

Veuillez contacter l’Unité du Mouvement olympique sur la prévention de la manipulation des compétitions à l’adresse omunitpmc@olympic.org si vous souhaitez en savoir plus sur la campagne ou y apporter votre soutien.