Les Playbooks ont été élaborés conjointement par le Comité International Olympique, le Comité International Paralympique et le comité d’organisation de Tokyo 2020. Ils sont le résultat d’une collaboration et d’un travail approfondi avec un groupe de travail, incluant notamment l’Organisation mondiale de la Santé, le gouvernement du Japon, le gouvernement métropolitain de Tokyo, ainsi que des organisations et experts indépendants internationaux. Nous continuerons à travailler ensemble. Ces documents seront mis à jour en avril 2021, au fur et à mesure que de plus amples informations seront disponibles.

FAQ pour la v2 des Playbooks lancée le 28 avril 2021

Le parcours jusqu’aux Jeux décrit dans le Playbook commence 14 jours avant le voyage vers le Japon. Pendant cette période, tous les participants aux Jeux Olympiques sont tenus de prendre quotidiennement leur température et de surveiller leur état de santé pour tout symptôme lié à la COVID-19. Les participants doivent également télécharger et installer l’application COCOA et celle de suivi de santé (actuellement en cours de développement et qui paraîtront en juin), ainsi que réaliser deux tests PCR dans les 96 heures précédant leur départ. À leur arrivée au Japon, les participants feront un autre test. L’entrée dans le village n’est possible qu’en fonction des résultats de ce test.

Dès la publication de la deuxième version des Playbooks, à partir du 1er juillet 2021, tous les athlètes et officiels des Jeux Olympiques seront autorisés à effectuer des activités liées aux Jeux pendant leur quarantaine obligatoire de trois jours uniquement s’ils sont testés négatifs au COVID-19 chaque jour, et sous un niveau supérieur de supervision par le comité d’organisation de Tokyo 2020.

Toutes les mesures de lutte contre le COVID-19 décrites dans les Playbooks s’appliqueront aux camps d’entraînement avant les Jeux. Elles comprennent par exemple les tests quotidiens et la non-utilisation des transports en commun.

Les tests de dépistage de la COVID-19 seront, en principe, quotidiens pour les athlètes aux Jeux Olympiques. Des ajustements spécifiques à certains sports pourraient être apportés en fonction du calendrier des compétitions et autres considérations. Ceux-ci seront décrits dans les lignes directrices spécifiques à chaque sport publiées fin mai. Les tests auront lieu dans le village olympique et la possibilité d’en réaliser sur des sites de compétition éloignés est actuellement à l’étude.

Les athlètes pourront assister aux cérémonies d’ouverture et de clôture, et un certain nombre de mesures de lutte spécifiques contre le COVID-19 seront mises en place pour assurer leur sécurité. Le nombre d’officiels qui assisteront aux cérémonies d’ouverture et de clôture sera limité afin de réduire le nombre total de personnes présentes.

Les procédures seront les mêmes sur tous les sites.

Des efforts ont été faits pour résoudre les problèmes et procéder aux ajustements nécessaires. L’application sera adaptée aux Jeux Olympiques sur le plan des langues.

Les Playbooks sont produits en anglais, français et espagnol. Les CNO ont également la possibilité de les traduire dans leur propre langue. Les langues exactes de l’application COCOA seront confirmées dans la prochaine version des Playbooks.

L’application COCOA est principalement utilisée à des fins de traçage des contacts. Il existe également une application de reporting sanitaire et un outil pour les agents de liaison COVID-19 (CLO) et les équipes médicales à Tokyo 2020 appelé « ICON » permettant de gérer les informations liées au programme d’activités et au reporting sanitaire. Les CLO seront chargés de s’assurer que les informations importantes sont bien envoyées et sont disponibles pour expliquer aux athlètes plus en détail comment utiliser l’application COCOA et l’outil de reporting sanitaire.

Les cas positifs confirmés auront effectué trois tests. Tout d’abord, un test antigénique salivaire sera effectué. S’il est positif, il sera suivi d’un test PCR utilisant le même échantillon de salive. Si ce dernier s’avère également positif, la personne devra alors se soumettre à un test PCR nasopharyngé. Si ce test est également positif, la personne sera confirmée comme étant un cas positif.

Malheureusement, aucun spectateur international ne sera autorisé à pénétrer sur le territoire japonais. Une décision sera prise d’ici la fin du mois de juin quant à la capacité d’accueil des sites et aux restrictions qui pourraient être imposées aux spectateurs nationaux. Nous serons en mesure de vous fournir de plus amples informations dès que les autorités auront convenu de règles. Les athlètes n’auront pas accès aux zones réservées aux spectateurs pour les sports autres que leur propre discipline sportive (ceci dépendra également de leur degré d’accréditation).

Si un athlète est éliminé avant la fin de sa compétition, il doit partir dans les 48 heures. Des exceptions peuvent être faites selon les circonstances individuelles, les CNO pouvant demander une éventuelle approbation pour une telle exception. Limiter le nombre de personnes dans le village olympique est l’un des moyens permettant d’accueillir tous les athlètes au sein du village. C’est aussi une façon de protéger l’intégrité de celui-ci.

Pour répondre à ce type de question de la manière la plus efficace possible, le CIO sera présent au Centre des services des CNO dans le village afin de procéder à du cas par cas aux côtés des CNO. Son objectif est de garantir la bonne prise en charge des athlètes.

Chaque membre de délégation dûment accrédité et séjournant à l’extérieur du village aura accès aux sites et se conformera aux mêmes règles du Playbook que ceux séjournant à l’intérieur du village olympique, notamment concernant les tests et les déplacements uniquement entre les lieux d’hébergement et les sites de compétition.

Non. Les CNO fournissent un hébergement en chambre double en fonction de la taille de l’équipe. Avec les règles de durée de séjour que nous avons mises en place, les CNO peuvent être en mesure d’accorder des chambres individuelles à certaines personnes.

Un certain nombre de mesures ont été mises en place pour réduire les capacités de toutes les installations. Nous envisageons des restrictions au gymnase aux heures de pointe pour donner la priorité aux athlètes en compétition.

De plus, nous pouvons fournir beaucoup de choses virtuellement et réadapter ces lieux pour offrir plus d’espace d’exercice. Il y aura également des cloisons de séparation en plexiglas dans le gymnase et des contrôles stricts pour garantir un accès aux athlètes seulement.

Les déplacements ne seront possibles qu’entre des destinations pré-approuvées dans la liste des destinations et des déplacements, tel que décrit dans le programme d’activités des athlètes, comme l’hébergement, les sites de compétition ou d’entraînement, ou les camps d’entraînement avant les Jeux. Les déplacements dans les restaurants et les bars, les visites touristiques ou l’utilisation des transports en commun ne seront pas autorisés.

Chaque CNO aura un CLO, qui sera le principal interlocuteur des athlètes pour toutes les questions liées au COVID-19 pendant les Jeux. Le CLO prendra en charge les modalités de test, la création du programme d’activités et offrira une assistance pour l’utilisation de l’application COCOA, par exemple. Il contactera tout athlète dont le test serait positif et le guidera à travers les prochaines étapes à suivre. Les CLO suivent une formation en groupes, qui a déjà commencé.

Si le partenaire d’entraînement est dûment accrédité, il est possible de s’entraîner avec. Cette personne sera sujette aux mêmes règles de tests et de transports que les personnes séjournant dans le village. Il est également possible de s’entraîner dans des centres d’entraînement haute performance.

En principe, les athlètes pourront arriver dans le village olympique cinq jours avant le début de leur compétition et devront en repartir 48 heures après la fin de leur compétition. Veuillez suivre les instructions de votre CNO concernant votre arrivée au village olympique et votre départ, élaborées conformément aux « Conditions de séjour » formulées par le CIO.

L’objectif de ces lignes directrices est de veiller à ce que tous les CNO réduisent au minimum le nombre de personnes résidant dans le village, afin de limiter les risques d’exposition à la COVID-19, tout en tenant compte des performances des athlètes, de leur acclimatation aux Jeux et de leur participation aux cérémonies d’ouverture et de clôture.

Ainsi, ces lignes directrices invitent les CNO à adapter leurs protocoles d’arrivée et de départ afin que les athlètes puissent arriver au village olympique cinq jours avant le début de leur compétition et en repartir maximum deux jours après la fin de celle-ci. Certaines exceptions seront considérées, sous réserve de critères spécifiques à certains sports.

La salle à manger sera équipée de cloisons en plexiglas séparant chaque siège afin de protéger la santé des athlètes. Des travaux sont actuellement en cours concernant les détails de l’application et les différentes solutions situationnelles, telles que « l’enregistrement ». De plus amples informations seront fournies dans la prochaine version du Playbook.

En plus des cloisons en plexiglas pour séparer les sièges, les menus seront disponibles à l’avance et les engorgements seront signalés en direct afin que les athlètes et les officiels puissent planifier leurs déplacements. Actuellement, il n’y a pas d’options de plats à emporter disponibles dans la salle à manger du village olympique. Des travaux sont en cours avec Tokyo 2020 pour envisager les différentes options et maximiser les points de collations à emporter.

Samsung fournira des téléphones aux athlètes disposant de 3 Go d’internet et la majorité des sites olympiques proposent une connexion Wi-Fi.

Il doit immédiatement s’isoler et informer son CLO. Il devra ensuite soit poursuivre son isolement, soit être hospitalisé, selon son état de santé. Le lieu et la durée de sa période d’isolement seront déterminés par les autorités sanitaires japonaises, en fonction de la gravité et des symptômes de son infection. Il ne sera pas autorisé à concourir/continuer à exercer son rôle.

Il existe des protocoles de remplacement tardif des athlètes en cas de blessures ou autres problèmes, mais tous les sports n’en disposent pas pour permettre de multiples changements. D’ailleurs, en raison de la COVID-19, ces règles seront revues et mises au point au cours des semaines à venir. Notre but est que toutes les personnes accréditées aux Jeux et y participant aient suivi le processus décrit dans les Playbooks. De plus amples informations sur ce processus seront fournies dans les règles spécifiques à chaque sport publiées à la fin du mois de mai 2021.

Chaque sport dispose d’un plan d’urgence pour faire face aux défis qui peuvent survenir, comme les intempéries.

Pour le COVID-19, des travaux sont en cours avec les Fédérations Internationales (FI) pour répertorier les règles techniques de chaque sport et une mise à jour sera prochainement communiquée sur le processus de gestion des cas positifs. Comme de nombreuses compétitions ont déjà repris, les règles actuellement utilisées par les FI seront adaptées pour accommoder les procédures de dépistage pendant les Jeux Olympiques. Ces informations devraient être disponibles d’ici fin mai 2021.

Tous les participants aux Jeux seront traités de la même façon, peu importe leur statut vaccinal ou le fait qu’ils aient déjà contracté le virus. Lors de l’identification des cas contacts d’une personne testée positive, la vaccination fera figure de facteur déterminant.

Toute personne testée positive à la COVID-19 devra s’isoler, quel que soit son statut vaccinal. Les essais des vaccins ont prouvé une efficacité dans la diminution de la charge virale, mais ils n’ont pas indiqué si les personnes étaient encore contagieuses ou non. De plus amples informations à ce sujet seront disponibles d’ici l’ouverture des Jeux.

Nous n’avons actuellement pas de données précises. Cependant, en janvier dernier, tous les CNO et CNP ont été invités à se rapprocher de leur gouvernement local pour faciliter la vaccination de leurs athlètes. Ainsi, de nombreux CNO et CNP ont affirmé que leurs athlètes avaient été vaccinés, bien que la situation varie d’un pays à l’autre. Le CIO a annoncé un partenariat avec Pfizer pour faciliter la vaccination des athlètes.

Les privilèges des cartes d’accréditation prendront fin 48 heures après l’élimination ou la fin de la compétition, ce qui signifie que les athlètes n’auront plus accès au village ni aux sites de compétition.

Le RAEG est composé de spécialistes de la santé publique japonais et internationaux, de virologues experts et de représentants du CIO et de Tokyo 2020. Son rôle consiste à donner des conseils sur la gestion des cas et des contacts étroits sur la base de preuves scientifiques et de protocoles préétablis afin de déterminer comment ils doivent être gérés.

La définition des contacts étroits s’appliquera et toutes les pistes seront étudiées pour garantir que, tant que la compétition se poursuit, la santé et la sécurité restent une priorité essentielle.

Les athlètes se rendant sur des sites de compétition éloignés prendront des trains à grande vitesse avec un espace réservé au transport des délégations. Les agents de liaison COVID-19 (CLO) communiqueront avec Tokyo 2020 à l’avance pour s’assurer de l’aménagement de l’espace dans les transports.

Cas contact, comme son nom l’indique, désigne une personne qui a été au contact rapproché (moins d’un mètre) d’un cas positif à la COVID-19 pendant au moins 15 minutes consécutives, sans porter de masque. Cette personne doit réaliser des tests PCR quotidiens (durée exacte à définir) et sera soumise à des évaluations du groupe RAEG avant approbation de la FI concernée. Toutes les informations et circonstances pertinentes seront prises en compte pour déterminer les cas contacts. Ce processus vise à permettre aux athlètes identifiés comme cas contacts de concourir, dans la mesure du possible.

Les lieux d’isolement dépendront du niveau d’infection et de maladie de la personne (par ex., hôpital ou autre lieu choisi par le gouvernement local). Ce lieu sera adapté aux athlètes dans la mesure du possible, avec des visites autorisées des membres de leur entourage et de leur délégation.

Des dispositions ont été prises pour que les athlètes puissent se rendre au CPP et au CIRTV et en revenir en toute sécurité. En outre, la presse et les médias auront un accès limité au village olympique, dans des lieux dits en « zone mixte ».

Les exemptions médicales concernant le port du masque sont prises en compte, mais rien n’est prévu concernant les accréditations. Les mesures exactes mises en place seront communiquées à l’approche des Jeux.

Les vaccins sont sûrs et présentent uniquement des effets secondaires mineurs, qui peuvent perturber brièvement ou pas du tout l’entraînement. L’AMA a confirmé qu’il n’existe aucune preuve que les vaccins affecteront les tests de dopage ou entraîneront un résultat d’analyse défavorable. L’AMA s’est engagée à délivrer une AUT (autorisation d’usage à des fins thérapeutiques) rétroactive au cas où de telles preuves seraient trouvées.

Les activités du programme éducatif ne se dérouleront pas en présentiel dans l’espace Athlete365, mais seront proposées numériquement. L’élection de la commission des athlètes du CIO sera la seule action menée en présentiel dans le village olympique.

La vaccination ne sera pas obligatoire pour entrer au Japon ni pour participer aux Jeux Olympiques. La vaccination est encouragée mais pas obligatoire. Il n’y a pas de vaccin préféré ou recommandé.

Les Playbooks sont remis à tous les participants à l’avance, et nous espérons que tout le monde se conformera aux règles et les respectera. En cas de non respect des règles, une procédure disciplinaire sera engagée. Le processus exact et les conséquences seront mis à jour dans la prochaine version du Playbook.

FAQ pour la v1 des Playbooks lancés le 09 février 2021

S’appuyant sur l’expérience acquise dans de nombreux sports ayant repris la compétition en toute sécurité, des mesures spécifiques de lutte contre le COVID-19 peuvent s’appliquer à votre sport et à certains endroits de vos sites d’entraînement et de compétition, tels que le terrain, les règles d’échauffement et les lieux de préparation des athlètes (vestiaires, aires médicales et salles de conférence de presse).

Ces mesures sont en cours d’élaboration par Tokyo 2020, le CIO/CIP et votre Fédération Internationale (FI) respective. Plus d’informations vous seront communiquées à mesure des avancées, notamment à propos de vos trajets, comme par exemple entre le village olympique et votre lieu de compétition.

Vous trouverez de plus amples informations dans la prochaine version du Playbook (publiée d’ici le mois d’avril), et votre CNO/CNP ainsi que votre FI vous fourniront davantage de détails sur votre sport et votre lieu de compétition. Tout ceci apparaîtra dans les guides Tokyo 2020 destinés aux athlètes, aux officiels d’équipe et aux chefs d’équipe qui seront publiés d’ici la fin du mois de mai 2021.

Vous pouvez contacter votre CNO/CNP si vous avez des questions sur un aspect spécifique du Playbook.

N’hésitez pas à nous contacter à l’adresse athlete365@olympic.org si vous avez des questions ou remarques.

Les vaccins sont l’un des nombreux moyens de lutte existants, mais leur prescription doit se faire selon les règles, au moment opportun. Le CIO soutient fermement la décision de vacciner en priorité les personnes vulnérables, le personnel soignant et toutes les personnes qui œuvrent pour la sécurité et le bien-être de tous.

Lorsque les vaccins seront accessibles au grand public, le CIO invitera les équipes olympiques et paralympiques à se faire vacciner, compte tenu de leur rôle d’ambassadeurs de leur CNO et CNP pour la promotion d’un sport sûr comme facteur de bonne santé et de bien-être.

Le CIO et le CIP collaboreront donc avec vos CNO/CNP afin d’encourager et d’aider les athlètes et officiels d’équipe à se faire vacciner dans leur pays d’origine avant de se rendre au Japon, conformément aux directives nationales en matière de vaccination. Cela permettra non seulement d’assurer la sécurité de tous aux Jeux, mais également de témoigner notre respect pour les habitants du Japon. En effet, il est important que ces derniers aient l’assurance que nous mettons tout en œuvre pour protéger non seulement les participants mais aussi les Japonais.

Veuillez toutefois noter que nous ne serez pas obligé de vous faire vacciner pour participer aux Jeux. Toutes les règles décrites dans le Playbook s’appliqueront, que vous ayez été vacciné ou non.

Ce Playbook énonce les responsabilités de tous les athlètes et officiels d’équipe. Comme précisé ci-dessus, des informations supplémentaires relatives à chaque sport vous seront fournies et devront être prises en considération, de même que toute autre information communiquée par votre CNO/CNP.

Les Playbooks constituent la base de notre plan de travail collectif pour garantir que tous les participants aux Jeux Olympiques et Paralympiques ainsi que les habitants de Tokyo et du Japon soient en parfaite sécurité et en bonne santé cet été. L’objectif de ces Playbooks est de décrire les règles applicables aux athlètes et autres participants pour assurer la sécurité de tous et surtout garantir en priorité la santé et la sécurité des athlètes durant les Jeux.

Les Playbooks ont été élaborés conjointement par Tokyo 2020, le Comité International Olympique (CIO) et le Comité International Paralympique (CIP). Ils sont le résultat d’une collaboration et d’un travail approfondi avec un groupe de travail, incluant notamment l’Organisation mondiale de la Santé, le gouvernement du Japon, le gouvernement métropolitain de Tokyo, des organisations et experts indépendants internationaux ainsi que sur le rapport intérimaire publié par le conseil tripartite en décembre 2020.

Les principes clés de l’expérience des athlètes ont été développés en consultation avec la commission des athlètes du CIO.

En outre, ils s’appuient sur les leçons tirées des mesures efficaces mises en œuvre dans d’autres secteurs, notamment la reprise réussie de milliers d’événements sportifs internationaux dans le monde. Les Playbooks et leur contenu auront un but similaire à celui des programmes spécifiques des événements auxquels beaucoup d’entre vous ont déjà participé au cours des neuf derniers mois. Ils ont pour objectif d’assurer la réussite et la sécurité des Jeux dans le cadre des mesures de lutte contre le COVID-19.

Oui. Nous continuerons à publier des mises à jour et de plus amples informations au cours des prochains mois, à mesure que la situation mondiale se précisera avant Tokyo 2020.

Une troisième mise à jour sera publiée d’ici juin à l’approche des Jeux Olympiques. Nous vous fournirons toutes les informations nécessaires le plus rapidement possible.

Athlete365 continuera de publier les dernières informations disponibles,

Consultez régulièrement le site Athlete365 et communiquez avec votre CNO/CNP afin de ne pas manquer les dernières mises à jour du Playbook. Ce Playbook est l’unique source d’information officielle sur les Jeux et des ajustements ponctuels pourront être effectués en dehors des publications officielles si nécessaire.

Le Playbook décrit les mesures de lutte et les directives en vigueur qui vous aideront à préparer votre participation aux Jeux Olympiques, notamment votre arrivée dans le pays, les tests à effectuer, les règles relatives aux 14 jours suivant votre arrivée, les mesures d’hygiène, etc.

La première édition reprendra un grand nombre des principales mesures sanitaires actuellement appliquées dans le monde en matière d’hygiène personnelle, de tests et de traçage, ainsi que des informations sur les déplacements et la vaccination. Beaucoup d’entre vous aurez déjà fait l’expérience de ces mesures lors des événements sportifs auxquels vous avez participé au cours des derniers mois.

Y figure également un itinéraire d’athlète type, qui vous aidera à planifier votre voyage 14 jours avant votre arrivée et ce jusqu’à votre départ du Japon. À cet égard, il vous permettra, à vous et à vos équipes, de planifier les mois à venir.

Oui. Les règles s’appliquent de la même manière à tous les athlètes et officiels, quel que soit votre sport ou votre lieu de résidence — tout comme elles s’appliquent à toutes les autres parties prenantes aux Jeux Olympiques. Il est de votre responsabilité non seulement envers vous-même, mais aussi envers vos collègues athlètes de les respecter.

Veillez à bien prendre connaissance de nos plans, des mesures à prendre et des règles à suivre, dès 14 jours avant votre voyage au Japon, pendant toute la durée de votre séjour, ainsi qu’à votre départ. Vous êtes personnellement tenu de respecter les directives, règles et principes énoncés. En tant qu’athlètes et officiels d’équipe, c’est à vous de montrer l’exemple.

Le non-respect des règles exposées dans ce Playbook pourrait avoir des conséquences sur votre participation aux Jeux Olympiques et Paralympiques, votre accès aux sites des Jeux et, dans certains cas, votre participation à des compétitions. Le non-respect répété ou grave de ces règles peut entraîner le retrait de votre accréditation et de votre droit de participer aux Jeux Olympiques et Paralympiques.

Vous pouvez accéder au Playbook ici ou vous adresser à votre CNO/CIP. Veuillez contacter votre CNO/CIP, qui vous fournira toutes les informations relatives à la façon dont sa délégation s’organisera pour les Jeux.

Toutes les informations sur les règles et principes à respecter par les participants seront décrites dans le Playbook.