1
Compréhension du sport

Pour pouvoir enseigner efficacement, vous devez avoir une compréhension approfondie du sport, des compétences fondamentales aux tactiques et stratégies les plus poussées. Vous avez peut-être même l’expérience d’une carrière en tant qu’athlète dans ce sport. Les entraîneurs doivent planifier la saison, connaître la nature progressive de l’adaptation à l’entraînement, connaître les règles et créer un environnement simple et structuré pour favoriser la réussite des athlètes.

2
Volonté d’apprendre

Si un bon coach en connaît un rayon sur son sport, vous devez malgré tout continuer à apprendre et développer de nouvelles techniques d’entraînement. Se tenir informé des nouvelles études, des nouveaux entraînements et de tout ce qui sous-tend le processus de coaching est le signe d’un grand entraîneur. Assister à des cours sur divers sujets, comme la psychologie du sport, la nutrition et la physiologie de l’exercice est assurément une excellente idée, facile à mettre en œuvre pour tout entraîneur qui souhaite grandir et progresser.

3
Partage de connaissances

Acquérir des connaissances est important, mais avoir la confiance de les partager et les confronter au point de vue des autres, surtout de personnes extérieures à votre sport, est une qualité fondamentale. Les meilleures entraîneurs comprennent clairement qu’ils sont là pour enseigner aux athlètes. La plupart des athlètes passent une grande partie de leur temps à s’entraîneur seuls. Aussi, plus ils comprennent ce qu’ils font et pourquoi ils le font, mieux ils pourront s’entraîner.

4
Compétences de motivation

Un entraîneur qui réussit est un coach qui motive, avec une attitude positive et un grand enthousiasme pour son sport et ses athlètes. Un coach capable de motiver peut stimuler le désir d’excellence de ses athlètes. Lorsqu’il motive un joueur, un bon entraîneur insiste sur des objectifs de performance, et non des objectifs de résultats. Le plaisir et l’épanouissement sont les clés de voûte d’un coaching réussi.

5
Connaissance de l’athlète

Être conscient des différences individuelles chez les athlètes est un ingrédient important de l’excellence des entraîneurs. Les démonstrations d’émotions peuvent fonctionner avec certains athlètes, mais avoir un effet dévastateur sur d’autres. Individualiser la communication et la motivation en fonction des athlètes est vital pour réussir son coaching. Prêter attention aux émotions, aux points forts et aux faiblesses de votre athlète relève de la responsabilité d’un bon entraîneur.

6
Communication

Un entraîneur efficace communique bien et dégage de la confiance, de la compétence, du respect et de l’autorité. Vous devez être capable d’expliquer clairement vos idées. Une communication claire signifie fixer des objectifs, donner du feedback et renforcer les messages clés. La reconnaissance du succès est également essentielle à une bonne communication. Le langage joue un rôle important dans le coaching. Rester simple et facile à comprendre peut être crucial.

7
Capacités d’écoute

Communiquer efficacement, c’est surtout écouter. Vous devez faire preuve de compassion et être réceptif aux commentaires, questions et avis de l’athlète. Un coach efficace recherchera activement des informations auprès des athlètes et travaillera dans un environnement où les athlètes sont encouragés à faire part de leurs idées et réflexions.

8
Discipline

Les athlètes doivent adhérer à des règles raisonnables, aussi bien sur le terrain qu’en dehors. Si ce n’est pas le cas, vous êtes responsable de la discipline. La confiance entre l’athlète et l’entraîneur est primordiale en toutes circonstances et essentielle à un coaching réussi. Un entraîneur efficace établit clairement un code de conduite dès le départ et s’y tient. L’expérience montre que, pour que l’aspect disciplinaire soit efficace sur le comportement, les décisions disciplinaires doivent être modérées, immédiates et cohérentes.

9
Montrer l’exemple

Un entraîneur efficace donne l’exemple. Vous devez respecter les mêmes règles que celles qui sont imposées aux athlètes. Un entraîneur qui veut le respect doit également faire preuve de respect et un entraîneur qui veut que les athlètes l’écoutent doit également écouter les athlètes.

10
Implication et passion

Les meilleurs entraîneurs exercent cette profession car ils adorent leur métier. En plus d’être fortement impliqués dans le sport et la réussite, les meilleurs entraîneurs affichent un engagement absolu en faveur de l’intérêt des athlètes. Le coaching est un métier qui s’exerce 24 heures sur 24. Les grands entraîneurs vivent et respirent l’art du coaching.

Vous voulez trouver d’autres ressources en ligne liées au coaching ? Rendez-vous sur nos ressources Athlete365 dédiées à l’entourage.