Chers membres du CIO,
Chers Comités Nationaux Olympiques,
Chères Fédérations Internationales,
Chers athlètes,
Chers radiodiffuseurs détenteurs de droits,
Chers partenaires TOP,

Avec nos partenaires et amis japonais, nous entrons maintenant dans la mise en œuvre opérationnelle des Jeux Olympiques et Paralympiques de Tokyo 2020. La séance plénière d’ouverture de la dernière réunion de la commission de coordination vient de s’achever et, en tant que président de cette commission, il me semble important de vous informer directement des derniers développements.

Depuis le début, notre objectif a été d’organiser des Jeux Olympiques sûrs et sécurisés, et nous travaillons en étroite collaboration avec nos collègues japonais pour atteindre cet objectif. Comme l’a noté le président Thomas Bach lors de la réunion d’aujourd’hui : « À 65 jours de la cérémonie d’ouverture, nous sommes pleinement concentrés sur l’organisation des Jeux. Les athlètes du monde entier témoignent leur gratitude envers le Japon pour ses préparatifs minutieux et nous sommes ravis d’organiser des Jeux Olympiques et Paralympiques sûrs et sécurisés durant lesquels ils pourront enfin briller. »

Le président a confirmé que pas moins de 75 % des résidents du village olympique sont déjà vaccinés ou le seront bientôt. Nous avons par ailleurs de bonnes raisons de penser que ce chiffre dépassera largement les 80 % au moment des Jeux.

Nous apprécions pleinement le partenariat que nous avons établi au fil de nombreuses années avec nos partenaires et amis japonais au sein du gouvernement japonais, du gouvernement métropolitain de Tokyo (TMG) et du comité d’organisation de Tokyo 2020. Cette solidarité a été soulignée par le président HASHIMOTO Seiko, qui a déclaré aujourd’hui : « Le but de nos mesures de lutte contre la COVID-19 est double : fournir un environnement sûr et sécurisé aux athlètes et aux participants aux Jeux et, tout aussi important, pour la sécurité du peuple japonais. En ces temps de grands défis communs mondiaux, la mission de ces Jeux sera de montrer la marche à suivre pour les surmonter et de transmettre celle-ci à la prochaine génération. Tokyo 2020 et le CIO entrent maintenant dans la phase finale des préparatifs pour les Jeux. Au cours des deux mois restants, nous poursuivrons tous nos efforts et préparatifs complets pour assurer le succès de ces Jeux. »

Les athlètes du monde entier témoignent leur gratitude envers le Japon pour ses préparatifs minutieux et nous sommes ravis d’organiser des Jeux Olympiques et Paralympiques sûrs et sécurisés durant lesquels ils pourront enfin briller.

 

Thomas Bach, président du CIO

Des Jeux de Tokyo 2020 réussis feront figure de lumière d’espoir dans notre combat contre le coronavirus

 

Yuriko Koike, gouverneure de Tokyo

KOIKE Yuriko, gouverneure de Tokyo, a expliqué : « L’élément le plus important de la tenue de Jeux sûrs et sécurisés pour tous est la mise en vigueur de mesures de lutte contre la COVID-19. Nous devons continuer à élaborer des plans détaillés et concrets. Des Jeux de Tokyo 2020 réussis feront figure de lumière d’espoir dans notre combat contre le coronavirus. En ce sens, nous devons développer des solutions pour tout problème potentiel et ne rien relâcher dans nos préparatifs pour les Jeux. En tant que ville hôte, le gouvernement métropolitain de Tokyo continuera à travailler en étroite collaboration avec le CIO, Tokyo 2020 et le gouvernement du Japon dans ces préparatifs. »

MARUKAWA Tamayo, ministre en charge des Jeux Olympiques et Paralympiques de Tokyo, a déclaré : « Pour la sûreté et la sécurité des Jeux, nous devons continuer à mener des études et à élaborer des plans concrets afin de veiller à ce que les règles que nous mettons en place ne soient pas illusoires, mais appuyées par des méthodes et procédures de mise en vigueur minutieuses. À propos du code de conduite pour les participants aux Jeux, nous devons formuler des mesures efficaces de supervision et de respect pour toutes les activités des participants et nous assurer que ces informations sont largement diffusées afin de garantir la sécurité du peuple japonais. Je suis certaine que Tokyo 2020 et le CIO s’y attacheront et que le gouvernement du Japon est prêt à leur apporter toute aide nécessaire. »

Cette dernière réunion de la commission de coordination est le moment de consolider le travail que nous avons déjà accompli, en particulier dans le domaine de la santé et de la sécurité, et le travail remarquable que nous avons tous fourni lors de la rédaction des Playbooks décrivant pour chaque partie prenante ce que l’on attend d’elle à Tokyo cet été. La version deux des Playbook tout récemment publiée et la version trois à paraître en juin témoignent de l’ensemble des mesures de lutte contre la COVID-19 qui seront mises en place cet été. Les équipes de Tokyo s’entraînent déjà à la mise en œuvre de toutes ces politiques et procédures afin de vous accueillir, ainsi que les athlètes des 206 Comités Nationaux Olympiques, de la meilleure manière possible au Japon.

Les mesures de lutte détaillées dans les Playbooks s’appuient sur la science et bénéficient des enseignements tirés au cours de l’évolution de la pandémie de COVID-19. Outre la mise en œuvre des outils les plus efficaces utilisés dans la société, tels que les tests de dépistage, le port du masque, l’hygiène personnelle et la distanciation physique, elles s’appuient également sur l’expérience de centaines d’événements sportifs qui se sont déroulés en toute sécurité dans le monde entier au cours de l’année écoulée, avec un risque minimal pour les participants et la population locale.

Le directeur exécutif du programme d’urgence sanitaire de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le Dr Michael Ryan, a récemment félicité les mesures strictes de lutte contre la COVID-19. « Un travail astronomique a été accompli pour la rédaction des Playbooks pour les équipes et les délégations participantes, notamment les consignes auxquelles celles-ci devront se confronter en matière de tests, de quarantaines et d’arrivée. Des mesures seront également en vigueur au village olympique, dans les salles d’entraînement et sur les sites », a-t-il déclaré.

Il a ajouté : « Les questions et enjeux des Jeux Olympiques sont multidimensionnels. […] Il n’est pas question de savoir si [les] Jeux auront lieu ou non, mais comment sont gérés et appréhendés les risques individuels potentiels. »

Reconnaissant que les Jeux Olympiques sont un événement complexe nécessitant beaucoup de logistique et de gestion des risques, le Dr Ryan a déclaré que : « L’OMS est certaine que le Comité International Olympique et la ville hôte de Tokyo, ainsi que le gouvernement du Japon, prendront les bonnes décisions quant à la meilleure façon de gérer les risques, et travaillent en ce moment d’arrache-pied pour s’assurer que ces risques sont bien gérés ».

L’OMS fait partie du groupe de travail multipartite sur les mesures de lutte pour les Jeux Olympiques, dont font également partie le CIO, le Comité International Paralympique (CIP), le comité d’organisation de Tokyo 2020, le TMG, le gouvernement du Japon ainsi que des experts et organisations indépendants internationaux.

À l’ordre du jour de la commission de coordination figurent un certain nombre de points détaillant les dernières étapes entreprises et les pièces finales du puzzle, compliquées par la pandémie de COVID-19. Nous discutons donc par exemple des derniers détails liés aux opérations de la cérémonie, à la présentation des sports, aux opérations sportives, au test des athlètes et des CNO, aux camps d’entraînement avant les Jeux, à l’organisation de la transition pour les Jeux Paralympiques et des systèmes de réservation de la presse.

Sur le plan organisationnel, les prochaines étapes qui suivront cette réunion de la commission de coordination comprennent mon arrivée à Tokyo le 15 juin, où je rejoindrai notre équipe déjà présente sur le terrain. À compter du 12 juillet, après l’arrivée du président Bach, nous passerons à l’ensemble des opérations de coordination de la période des Jeux.

Un travail astronomique a été accompli pour la rédaction des Playbooks pour les équipes et les délégations participantes, notamment les consignes auxquelles celles-ci devront se confronter en matière de tests, de quarantaines et d’arrivée. Des mesures seront également en vigueur au village olympique, dans les salles d’entraînement et sur les sites

 

Dr Michael Ryan, directeur exécutif du programme d’urgence sanitaire de l’OMS

Nous traversons tous une période difficile depuis le début de la pandémie et, cet été, les yeux du monde entier seront rivés sur nous et sur le Japon. Nous, le Mouvement olympique, avons l’obligation envers toutes les parties concernées de faire tout notre possible pour que ces Jeux soient sûrs et sécurisés, afin que les Jeux Olympiques et Paralympiques puissent faire figure de lumière au bout du tunnel.

En attendant, les événements tests continuent de se dérouler avec succès à Tokyo et dans le reste du Japon. Récemment, des athlètes et officiels d’équipes se sont rendus au Japon pour participer à un tournoi international de volleyball, Tokyo Challenge 2021, à la Coupe du monde 2021 de plongeon de la FINA, au Festival 2021 de marathon de Hokkaido-Sapporo et à READY STEADY TOKYO – Athletics. Chacun de ces événements s’est déroulé dans le cadre de mesures strictes de lutte contre la COVID-19. Parmi ces mesures figuraient notamment un test à l’arrivée à l’aéroport, des tests fréquents durant le séjour au Japon de ces athlètes et officiels, des restrictions d’activités (limitation des déplacements vers les hôtels, lieux de compétition et d’entraînement) et le respect d’une distanciation physique et temporelle pour éviter les contacts rapprochés. Plus de 700 athlètes et plus de 6 000 membres du personnel connexe ont ainsi participé aux quatre événements tests.

Certaines Fédérations Internationales ont également conclu avec succès leurs épreuves de qualification, comme la Régate de qualification olympique de la FISA Asie et Océanie sur le site olympique de Tokyo 2020 et les Championnats du monde de triathlon à Yokohama. Ces Fédérations travaillent en étroite collaboration avec les fédérations et agences gouvernementales locales.

Nous ne devons surtout pas oublier de saluer deux groupes. Tout d’abord, le peuple japonais, qui a fait preuve de persévérance tout au long de son histoire. Ce n’est qu’en raison de cette capacité du peuple japonais à surmonter l’adversité que ces Jeux Olympiques sont possibles dans ces circonstances hautement difficiles. Et deuxièmement, les athlètes à travers le monde, qui rêvent de ce moment et s’y préparent toute leur vie. Ils sont la raison pour laquelle ces Jeux doivent avoir lieu et pourquoi ceux-ci rayonneront dans le monde entier. Ces Jeux feront figure de scène internationale pour les plus grands exploits de nos athlètes et enverront un message d’espoir et de solidarité du Japon au reste du monde.

Tout ceci nous confirme que nous sommes sur la bonne voie et nous apprécions grandement la pleine coopération de nos partenaires et amis japonais. Bien entendu, nous continuerons également à vous tenir au courant des dernières avancées suite à la publication de la troisième version des Playbooks, mais avant cela, votre contact du CIO vous contactera après cette réunion de la commission de coordination pour vous en communiquer les conclusions. N’hésitez pas à les contacter si vous avez d’autres questions.

 

Sportivement,

John Coates CA