Le Kényan légendaire, Eliud Kipchoge, détient le record du monde et un titre olympique en marathon

Le 12 mai, il a participé à un webinaire exclusif avec la communauté Athlete365, dans lequel il livre ses conseils pour rester concentré pendant la pandémie de COVID-19.

Regardez les autres webinaires de notre série centrée sur des champions olympiques, leurs conseils, leur histoire et les défis qu’ils et elles ont dû surmonter.

En complément des ressources disponibles sur Athlete365, destinées à vous aider à gagner en autonomie, nous organiserons dans les semaines à venir une série de webinaires vous offrant de nouvelles opportunités de dialoguer avec la communauté Athlete365. Le premier webinaire de cette série passionnante a eu lieu le 12 mai avec Eliud Kipchoge, le champion olympique qui est devenu en octobre dernier le premier athlète à courir un marathon en moins de deux heures.

Le webinaire a été animé par l’athlète olympique et présentatrice Jeanette Kwakye, qui a discuté avec Eliud et lui a transmis les questions des participants. Il a évidemment avant tout été question de COVID-19 et de la réaction d’Eliud à l’annonce du report des Jeux auxquels il comptait bien défendre son titre olympique et sa victoire au marathon de Londres.

Faites la connaissance de
Eliud Kipchoge

NOUS COURONS PARTOUT DANS LE MONDE, DES COURSES SUR DU PLAT, EN MONTÉE, EN DESCENTE… ET CETTE PÉRIODE DE COVID-19 EST COMME UNE COURSE EN MONTÉE. NOUS DEVONS RALENTIR, DE MANIÈRE POSITIVE, POUR RÉUSSIR À TERMINER LA COURSE COMME IL FAUT.



ELIUD KIPCHOGE

Tirer parti des défis

« Quand tout cela a commencé, j’étais sous le choc », a-t-il révélé, prouvant que même les plus grandes stars ont eu du mal à accepter les conséquences de la crise sur le calendrier sportif.

« Certaines courses ont été reportées, notamment le marathon de Londres, puis tout a fermé au Kenya. Nous pensions que tout cela passerait vite et que l’on reviendrait à la normale à temps pour les Jeux Olympiques. Mais deux semaines plus tard, les Jeux olympiques ont également été reportés. J’ai dû m’isoler pour réfléchir et réussir à voir cela comme un nouveau défi.

Je suis marathonien et le marathon, c’est comme la vie, a-t-il poursuivi. Nous courons partout dans le monde, des courses sur du plat, en montée, en descente… Et cette période de COVID-19 est comme une course en montée. Nous devons ralentir, de manière positive, pour réussir à terminer la course comme il faut. »

Aider les autres athlètes

Eliud a révélé qu’il a maintenu un rythme d’entraînement strict pendant le confinement, mais a ajusté son programme pour se concentrer davantage sur la musculation et les courses longues plutôt que sur la vitesse et la tactique. Il continue de communiquer régulièrement avec son entraîneur, Patrick Sang, sur Whatsapp. Il a également dévoilé qu’il travaillait avec le gouvernement kényan et avait fait appel à ses sponsors pour livrer des colis alimentaires aux athlètes kényans de niveau inférieur afin de leur offrir l’énergie dont ils ont besoin pour poursuivre leur entraînement et aider leur famille.

« Notre pays est totalement chamboulé en ce moment », a expliqué Eliud à la communauté Athlete365 pendant qu’il expliquait que la crise sanitaire mondiale était l’opportunité pour les athlètes de s’ériger en exemple.

« Il y a beaucoup d’athlètes au Kenya et pour 80 % d’entre eux, ce sont les courses en Europe, en Amérique du Nord, en Asie et en Australasie qui leur permettent de faire vivre leur famille. Ils dépendent de ça financièrement. Donc la semaine dernière, nous avons donné suffisamment de nourriture pour un mois à environ 70 athlètes dans cinq provinces du Kenya. »

Penser positif

Pendant la première demi-heure du webinaire, bon nombre des questions des participants portaient sur la nutrition, la force mentale et les leçons qu’Eliud a retirées du confinement.

« Premièrement, même si nous avons la possibilité de voyager dans le monde entier, le plus important est notre famille, a-t-il répondu. Vous devez être auprès de votre famille et vous en occuper. Le confinement me l’a rappelé. C’est eux qui me donnent la motivation d’aller courir à 5 heures du matin.

Deuxièmement, nous devons faire preuve de patience. Et troisièmement, nous devons respecter les directives de nos gouvernements locaux et du monde entier. Ensemble, si nous faisons preuve de positivité, nous pouvons vaincre la COVID-19 pour que le monde revienne à la normale. »

Pour conclure le webinaire, Jeanette a demandé à Eliud quel message il souhaitait faire passer à la communauté Athlete365 et ceux d’entre vous qui essayent de devenir le meilleur athlète possible en dépit des circonstances actuelles.

« Mon conseil est simple pour ces athlètes : planifiez bien, préparez-vous bien et définissez vos priorités. Pensons et vivons de manière positive. »

ALTOGETHER, IF WE THINK POSITIVE THEN WE CAN BEAT COVID-19 AND THE WORLD WILL RETURN TO NORMAL.



ELIUD KIPCHOGE