En tant qu’athlète, vous êtes exposé(e) à de nombreux moments difficiles, cela explique pourquoi vos relations, votre capacité à communiquer et votre conscience de soi sont toutes essentielles pour votre bien-être et votre carrière.

Si vous parvenez à identifier vos propres besoins et à communiquer de manière efficace avec votre réseau de soutien, vous réussirez à mieux prendre soin de votre santé mentale.

Retrouvez plus de conseils et de ressources relatives à la santé mentale sur #MentallyFit.

La pression des entraînements et des compétitions, la distance avec vos proches sur de longues périodes ou la combinaison de votre travail ou de vos études avec vos engagements sportifs… En tant qu’athlète, vous êtes exposé(e) à de nombreuses situations potentiellement stressantes. C’est pourquoi il est absolument crucial que vous disposiez d’un bon réseau de soutien et que vous possédiez la force et la conscience de soi nécessaires pour discuter des difficultés que vous pouvez éprouver en matière de santé mentale.

En parler à votre réseau de soutien

En tant qu’athlète, votre relation avec votre réseau de soutien est essentielle, tout comme la communication. Toutefois, il est souvent difficile de parler de sa santé mentale. Demander de l’aide peut s’avérer être une tâche compliquée pour plusieurs raisons. Parmi celles-ci, on retrouve :

  • La stigmatisation,
  • Une difficulté ou réticence à exprimer ses émotions,
  • Un manque de temps,
  • La non-conscience du problème,
  • Le déni du problème,
  • La peur de ce qui pourrait arriver,
  • Des inquiétudes quant aux conséquences sur la capacité à s’entraîner ou concourir,
  • L’incapacité à identifier une personne à qui en parler,
  • L’accessibilité,
  • La conviction qu’en parler n’aidera pas.

Votre réseau, c’est-à-dire vos entraîneurs, votre équipe médicale, vos parents, les membres de votre famille, vos amis et vos coéquipiers, ont un rôle vital à jouer dans le façonnement d’environnements psychologiquement sûrs dans lesquels on se sent encouragé à exprimer ses émotions, et où discuter de santé mentale est normal et même bienvenu.

Si vous avez envie de discuter de certains aspects de votre santé mentale ou de votre bien-être, il est important que vous identifiiez les personnes avec qui vous seriez à l’aise d’en parler. Choisissez une personne en qui vous avez confiance et qui, selon vous, accordera la priorité à votre bien-être et vous prêtera une oreille attentive. Sachez que votre équipe médicale ou d’autres professionnels de la santé comprendront votre besoin de confidentialité.

Choisissez une personne en qui vous avez confiance et qui, selon vous, accordera la priorité à votre bien-être et vous prêtera une oreille attentive. Sachez que votre équipe médicale ou d’autres professionnels de la santé comprendront votre besoin de confidentialité.

Savoir quand il est nécessaire de prendre du recul, de tendre la main et de vous ouvrir à ceux qui vous entourent est signe d’une grande force.

Briser les barrières et entretenir des relations positives

Créer des relations positives et respectueuses avec votre entourage est une façon proactive d’éliminer les obstacles à la demande d’aide. La normalisation du dialogue autour de la santé mentale avec les membres clés de votre entourage et son intégration à votre suivi de santé général et régulier peuvent aboutir à la création d’un environnement non seulement ouvert aux conversations sur la santé mentale, mais qui les soutient et les encourage.

Par exemple, la prochaine fois que quelqu’un vous demande : « comment allez-vous ? », prenez le temps de réellement réfléchir à votre réponse, plutôt que de simplement répondre « ça va » ou « bien » par défaut. Être honnête et ouvert(e) sur ce que vous ressentez peut être le point de départ de l’évolution des conversations que vous avez avec votre entourage.

Parler des problèmes de santé mentale auxquels vous ou votre équipe êtes confrontés peut également participer à envoyer un message positif à tous les membres de votre sport, et à la communauté en général, selon lequel la santé mentale est tout aussi importante que la santé physique.

Soyez toujours honnête avec vous-même sur vos émotions et ressentis. Admettez quand vous avez besoin d’aide et donnez la priorité à vos propres besoins. Savoir quand il est nécessaire de prendre du recul, de tendre la main et de vous ouvrir à ceux qui vous entourent est signe d’une grande force.

Nous avons tous notre rôle à jouer dans la création d’environnements sportifs psychologiquement sûrs. Discuter de vos propres expériences peut inciter les personnes autour de vous à demander de l’aide elles aussi.

Retrouvez plus de conseils et de ressources relatives à la santé mentale sur #MentallyFit.