L’EIS fournit des services de soutien essentiels aux organisations sportives au Royaume-Uni, y compris un soutien psychologique aux athlètes.

Le concept de décompression de la performance consiste à accepter pleinement et à comprendre ce que vous avez vécu lors d’une compétition majeure, puis à passer à autre chose.

Il faut parfois beaucoup de temps pour se remettre d’expériences aussi intenses que les Jeux Olympiques, c’est pourquoi il est essentiel de prendre le temps de digérer et analyser vos émotions.

Qu’est-ce que la décompression de la performance ?

Vous avez peut-être déjà entendu le terme « blues post-olympique » ou une expression similaire pour décrire la retombée soudaine d’émotions après les Jeux Olympiques ou une grande compétition. Ce sentiment survient lorsque vous n’avez pas eu le temps de pleinement digérer votre expérience. C’est là qu’intervient la décompression de la performance.

En somme, la décompression de la performance consiste à donner un sens à l’ensemble du cycle que vous venez de traverser et à aller de l’avant. Ce processus peut être accompli en suivant plusieurs étapes.

Tout d’abord, vous devez faire un débriefing à chaud (un dialogue qui a lieu immédiatement ou très peu de temps après l’événement), où vous discutez de votre réaction immédiate à votre expérience aux Jeux avec votre entourage.

Ensuite vient ce que l’on appelle « temps mort », une période durant laquelle vous et vos collègues athlètes faites une pause dans le sport. Cette étape est axée sur la récupération et consiste à vivre le moment présent et à passer du temps avec vos proches. Durant cette période, essayez d’accepter les émotions qui vous viennent et gardez à l’esprit qu’il est normal de les ressentir.

Vient ensuite un retour au lieu de travail (votre salle de sport/d’entraînement) et votre participation à un dialogue sur vos émotions qui entourent vos performances. Pendant cette période, vous analyserez ce qui s’est passé au cours de la compétition : les faits, les émotions et les pensées qui y sont liés. Au cours de cette étape, il est important de nommer vos émotions et d’accepter de les ressentir. Ce processus mettra également en évidence les forces et les compétences auxquelles vous avez eu recours pour relever les défis que vous avez rencontrés. À la fin de cette étape, définissez un ou deux objectifs clairs sur ce que vous souhaitez accomplir ensuite, en vous appuyant sur ce que vous avez retiré de votre compétition récente.

Enfin vient l’heure d’évaluer votre performance. À ce stade, vous aurez pleinement intégré les émotions que vous avez ressenties à ce moment-là afin qu’elles n’interfèrent pas avec votre analyse de votre performance.


En somme, la décompression de la performance consiste à donner un sens à l’ensemble du cycle que vous venez de traverser et à aller de l’avant.

Sarah Cecil


Nous sommes des êtres émotionnels, les émotions guident notre façon de penser, c’est pourquoi il est si important que nous soyons prêts à les digérer et à les traiter.

Sarah Cecil

Pourquoi la décompression de la performance est-elle importante ?

Les Jeux Olympiques et Paralympiques sont des expériences de vie importantes et intenses, et les athlètes et les membres des équipes sportives peuvent avoir besoin d’une année entière pour s’en remettre. Nous sommes des êtres émotionnels, les émotions guident notre façon de penser, c’est pourquoi il est si important que nous soyons prêts à les digérer et à les traiter. Si nous ne le faisons pas, ces émotions peuvent ressurgir à des moments inopportuns.

Il ne reste que trois ans avant Paris 2024, il est donc impératif de donner un sens aux expériences que vous avez vécues à Tokyo, afin d’éviter tout effet secondaire ou transfert d’émotions d’une édition des Jeux à une autre.

Sarah Cecil exerce au sein de l’EIS depuis 2005 et travaille avec des athlètes et des membres du personnel de plusieurs organisations de sports olympiques et paralympiques, comme l’Association olympique britannique, la Fédération britannique de tennis, UK Athletics et les Invictus Games.

L’une des missions de l’EIS est de fournir des services de soutien aux athlètes et membres des équipes de ces organisations sportives. Pendant la période qui suit les Jeux Olympiques, l’EIS met un accent particulier sur ce que l’on appelle souvent la décompression de la performance.

Notre page #Mentallyfit contient d’autres conseils et ressources pour prendre soin de votre santé mentale.