Double champion olympique, Aksel Lund Svindal est l’un des plus grands skieurs alpins au monde.

Faisant suite à Eliud Kipchoge, il a participé à un webinaire exclusif d’Athlete365

S’appuyant sur sa propre expérience, Aksel vous a livré ses conseils pour rester concentré et redéfinir vos objectifs en période d’incertitude.

Le souvenir le plus cher d’Aksel Lund Svindal de toute son l’incroyable carrière ? Remporter l’or olympique en descente à PyeongChang 2018 à l’âge de 35 ans.

« Certains titres ont un peu plus de valeur que d’autres. Pour nous, skieurs alpins, c’est la descente. Cette épreuve c’est un peu notre Formule 1 et les Jeux Olympiques notre circuit le plus important », a-t-il révélé à olympics.com l’année dernière.

« Donc si on associe les deux, l’or olympique en descente a ce quelque chose que d’autres titres n’ont pas. Ce que l’on ressent quand on vous annonce champion olympique de descente… c’est indescriptible. »

Star des pistes

Le Norvégien a grandi dans une famille d’amateurs de ski qui l’ont initié à ce sport dès son plus jeune âge. Il fait irruption sur la scène professionnelle à 18 ans en 2001 avec sa première Coupe du monde. Cette saison, il remporte également quatre médailles aux Championnats du monde juniors de ski.

Il fait ses débuts olympiques à Turin en 2006, mais c’est en 2007 qu’il parvient à se hisser au sommet de son sport avec ses deux premières médailles d’or seniors en descente et slalom géant aux Championnats du monde à Åre, en Suède. Malheureusement, à la fin de cette même année, il tombe lors d’une course à Beaver Creak, dans le Colorado, et se blesse gravement. Il souffre de multiples fractures au visage et d’entailles importantes sur le corps.

Même si cet accident a forcé Aksel à mettre un terme à sa saison, il revient plus fort que jamais aux Championnats du monde de Val-d’Isère où il décroche un titre à l’épreuve de combiné et son deuxième titre au classement général en Coupe du monde. Un an plus tard, à Vancouver, il décroche la première médaille d’or olympique de sa carrière au Super G, et deux autres médailles olympiques en descente et au slalom géant.

CERTAINS TITRES ONT UN PEU PLUS DE VALEUR QUE D’AUTRES. POUR NOUS, SKIEURS ALPINS, C’EST LA DESCENTE. CETTE ÉPREUVE C’EST UN PEU NOTRE FORMULE 1 ET LES JEUX OLYMPIQUES NOTRE CIRCUIT LE PLUS IMPORTANT.



AKSEL LUND SVINDAL

Présentation
Aksel Lund Svindal
« Vous vous en souvenez toute votre vie »

Il ne parvient pas à monter sur un podium à Sotchi 2014, des résultats qui démontrent à la fois le haut niveau et l’imprévisibilité du ski sur la scène internationale. Mais la saison précédente, il remportait l’or en descente en Championnats du monde de Schladming (Autriche) et entrait dans l’histoire comme premier skieur alpin homme à remporter quatre titres consécutifs de Championnats du monde.

Puis PyeongChang 2018 lui offre la parfaite touche finale à son incroyable carrière olympique sur les pistes et son plus beau souvenir. Considéré comme l’un des plus grands sportifs norvégiens de l’histoire, il prend sa retraite un an plus tard.

« Il ne faut jamais prendre pour acquis que l’on sera en forme et rapide, que l’on aura de bonnes marges et que tout se déroulera parfaitement le jour J », résume-t-il en évoquant son triomphe à PyeongChang.

« Toute cette tension et ce stress qui montent parce que vous voulez vraiment cette victoire sont nécessaires. Quand tout coïncide et fonctionne le jour J, vous vous en souvenez toute votre vie. »

Si vous avez manqué le webinaire exclusif avec Aksel, vous pouvez le regarder ici.